Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2010

DIGIT CODEX

Par derrière se découvre sa tremblante clarté
Cran d'arrêt
Par derrière se mesure le rythme de son corps
Cran d'arrêt
Par derrière se révèle sa plus noire lumière
Cran d'arrêt
Par derrière se scande le soupir de sa chair
Cran d'arrêt

D'un coup d'estoc je rentre
Et tel un forcené
Je sais par où je viens
J'ignore où je m'en vais
Je voudrais ressortir
Par ce mur lézardé
Mais quand je me retire
Je regarde et je sais
Qu'à travers ses fissures
Ses sombres meurtrières
C'est moi que j'ai blessé...

21:11 Publié dans Paroles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fissure, blessure, amour, mur