Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2012

The Casual Vacancy Remixed and Fucked Up !

VERSION JK ROWLING : "Discussion qu'il avait déjà savamment détournée, la veille, en entraînant Kay dans la partie de jambes en l'air la plus longue et inventive qu'ils aient connue depuis le début de leur histoire. Elle avait répondu sur-le-champ à ses avances, et avec un enthousiasme déconcertant, changeant sans cesse de position, levant bien haut ses jambes massives et musclées, se contorsionnant comme la gymnaste roumaine pour laquelle on aurait pu la prendre, avec sa peau olivâtre et ses cheveux courts d'un noir de jais."

VERSION MÔA : "Fallait lui claquer le bec et stopper sa jacte. Or donc il avait traîné la Kay pour la bourriner façon Dorcel dopé aux amphéts, et la faire beugler comme une sirène de Bagdad avant le Blitzkrieg bushien. Tu parles qu'elle avait pas hésité la bougresse ! Et vas-y qu'elle te l'avait lessivé, passé au macro-ondes, la guibolle trapue et schwarzeneggerienne plantée jusqu'à l'Everest, tortillant telle une Comanecci post-pubère, un poil passée aux UV et tonsurée comme un tapineur des bas-fonds de Patpong..."

20:03 Publié dans Lapidaires | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.