Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2010

LETTRE MORTE

Pour que cela ne reste pas lettre morte
Main tombante
Froissant l'espace
Pour que cela ne reste pas lettre morte

A trop écrire on peut parfois laisser glisser les mots
A trop en dire on se coupe on s'enlise
Mais le silence
Est le pire de nos maux
A trop se taire on en perd la raison

Pour que cela ne reste pas lettre morte
Doigts glacés
Fendant le vide
Pour que cela ne reste pas lettre morte

A trop se lire on peut parfois faire le pire des aveux
A trop s'entendre on se brise on se lasse
Mais l'ignorance
Est le pire des enjeux
A trop fermer les yeux on en perd le regard

Pour que cela ne reste pas lettre morte
Bras en croix
Fouettant nos corps
Pour que cela ne reste pas lettre morte

A trop sourire on peut parfois se mordre jusqu'au sang
A trop en rire on s'étrangle et l'on crève
Mais la tristesse
Est le pire des néants
A trop pleurer on se perd on s'efface

(20 fev. 2009, 15h55)

11:54 Publié dans Lyriques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : souffrance, lettre

Les commentaires sont fermés.