Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2010

LA FILLE QUI NE DORT JAMAIS

« La fille qui ne dort jamais
Va au lit quand elle s'éveille
Quand ce corps qui la frôle
Lui montre la voie du salut
Elle repose sa bouteille vide
Lance à la compagnie
Un au revoir et à bientôt
Elle suit l'inconnu d'un pas titubant
Elle se plonge dans ces délices
Qui font si mal quand ils s'arrêtent
La fille qui ne dort jamais
Ferme les yeux et murmure à qui veut l'entendre
Encore et encore ne t'arrête pas
Empêche-moi de vivre mes rêves
Empêche-moi de voir mes cauchemars devenir réalité
Evite-moi le souvenir des belles années
Puis elle se tait se laisse faire
Et repart vers d'autres plaisirs mal partagés
La fille qui ne dort jamais
Lève son verre elle est assise
Au milieu des garçons qui l'admirent
A chacun son tour tout le monde en aura
Ils boivent le verre de l'amitié
Enfin d'une amitié qui ne dit pas son nom
Puis elle désigne d'un doigt tremblant
Celui qui la suivra pour cette fois
Elle plonge avec lui dans les draps
Elle le rassure il est beau il est fort
Il est le meilleur elle n'en connaîtra plus d'autres
Puis elle repart vers la nuit
Refaire une tournée du quartier
Bonsoir à la compagnie
Buvons encore et encore
La fille qui ne dort jamais
Va au lit quand elle s'éveille... »


22:47 Publié dans Lyriques | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fille, ville, amour, hommes

Commentaires

the girl who never sleeps, sleep walking and sleep writing. :).. well, as of now. i can't sleep.. i guess some form of insomnia.. the boy who can't sleep :P

Écrit par : nitin | 22/01/2010

Les commentaires sont fermés.